Warning: Use of undefined constant php - assumed 'php' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /nfs/c10/h06/mnt/227328/domains/2018.lecinemaclub.com/html/wp-content/themes/cinemaclub/page.php on line 81

JOIN
THE CLUB

Pour connaître le film présenté
chaque semaine !

gif

David Lowery

David Lowery est un réalisateur, scénariste et monteur américain qui, en quatre longs-métrages, s’est imposé parmi les brillants et les plus prometteurs nouveaux réalisateurs américains. Son premier film St Nicks (2011) fut réalisé avec un miniscule budget et présenté au festival South by Southwest. Son second long-métrage Ain’t Them Bodies Saints, interprété par Rooney Mara et Casey Affleck, fut présenté au festival de Sundance en 2013. Son nouveau, audacieux et poétique long-métrage A Ghost Story (2017), dans lequel on retrouve à nouveau Mara et Affleck, vient de sortir aux Etats-Unis. Il a récemment terminé le tournage de son prochain film The Old Man and the Gun avec Robert Redford.

David Lowery partage avec nous cinq films qu’il aime.

01

Orlando, Sally Potter, 1992

Voir le film

Cette adaptation d'un de mes romans préférés est hilarante, exubérante et presque parfaite. Sally Potter utilise le cinéma comme Virginia Woolf utilisait les mots: avec une très belle malice et intelligence.

02

The Brown Bunny, Vincent Gallo, 2003

Voir le film

L'égo masculin profondément auto-flagellé! C'est une oeuvre qui, malgré elle, accomplit un fâcheux degré de sincérité.

03

La Complainte du sentier, Satyajit Ray, 1955

Voir le film

Le film a été restauré juste au moment où j'avais besoin que l'on me rappelle la différence entre simplicité et minimalisme. Celui-ci, et les suivants, sont aussi simples et foudroyants qu'un film peut être.

04

Personal Shopper, Olivier Assayas, 2016

Voir le film

J'ai vu ce film à Cincinnati juste avant de commencer à tourner un nouveau film — ce qui fut une chose terrible, parce que je n'arrivais pas à sortir le film de mon esprit, et j'ai passé beaucoup trop de temps à y penser plutôt qu'au travail que je devais faire. Ce film est un vrai mystère, et je pense que je n'arriverais jamais vraiment à le comprendre, ce que je ne cherche pas forcément. Si mon nouveau film est imparfait, je tiendrais Olivier Assayas responsable d'avoir fait un film si merveilleux.

05

L'Inconnu du lac, Alain Guiraudie, 2013

Voir le film

Je pense à ce film tout le temps. Il possède une très belle forme. Le plan final est un présage effrayant, mais d'une certaine manière je le trouve étrangement plein d'espoir. C'est un bon point de départ quand je pense à ce que j'aimerais que le public retire de mes films.

01 Orlando, Sally Potter, 1992

Voir le film

01

orlando1orlando8orlando9

Cette adaptation d'un de mes romans préférés est hilarante, exubérante et presque parfaite. Sally Potter utilise le cinéma comme Virginia Woolf utilisait les mots: avec une très belle malice et intelligence.

02 The Brown Bunny, Vincent Gallo, 2003

Voir le film

02

brownbunny1brownbunny3brownbunny2

L'égo masculin profondément auto-flagellé! C'est une oeuvre qui, malgré elle, accomplit un fâcheux degré de sincérité.

03 La Complainte du sentier, Satyajit Ray, 1955

Voir le film

03

patherP1PatherP2PatherP3

Le film a été restauré juste au moment où j'avais besoin que l'on me rappelle la différence entre simplicité et minimalisme. Celui-ci, et les suivants, sont aussi simples et foudroyants qu'un film peut être.

04 Personal Shopper, Olivier Assayas, 2016

Voir le film

04

personal4personal3personal1

J'ai vu ce film à Cincinnati juste avant de commencer à tourner un nouveau film — ce qui fut une chose terrible, parce que je n'arrivais pas à sortir le film de mon esprit, et j'ai passé beaucoup trop de temps à y penser plutôt qu'au travail que je devais faire. Ce film est un vrai mystère, et je pense que je n'arriverais jamais vraiment à le comprendre, ce que je ne cherche pas forcément. Si mon nouveau film est imparfait, je tiendrais Olivier Assayas responsable d'avoir fait un film si merveilleux.

05 L'Inconnu du lac, Alain Guiraudie, 2013

Voir le film

05

stranger1stranger3stranger2

Je pense à ce film tout le temps. Il possède une très belle forme. Le plan final est un présage effrayant, mais d'une certaine manière je le trouve étrangement plein d'espoir. C'est un bon point de départ quand je pense à ce que j'aimerais que le public retire de mes films.

Partager sur TWITTER, FACEBOOK ou EMAIL